Processus d'achat

Parce que nous souhaitons fournir un service d’excellence, cette section a été conçue pour fournir toutes les informations sur le "modus operandi" du processus d’achat et de vente au Portugal, à savoir les coûts associés et les documents nécessaires à cet effet.

Ne renoncez jamais à la consultation de l'équipe de direction de Barra Prime, nous vous conseillons de faire appel à un bon avocat expérimenté dans le domaine afin de vérifier tous les éléments juridiques d'une propriété avant de l'acheter. Votre avocat consultera toutes les informations pertinentes auprès des divers organes compétents, tels que le bureau d'enregistrement immobilier, le service des finances et le conseil municipal.

Pour l'enregistrement du propriétaire, vous devez vérifier les fichiers journaux ainsi que les fichiers de taxe. Nous suggérons également de consulter un expert indépendant pour déterminer l’état de la structure du bâtiment.

Étapes du processus d'achat

1ère lettre d'intention et nomination d'un avocat

Une fois que vous avez trouvé la propriété qui vous convient le mieux et que vous souhaitez acheter, le consultant commercial qui a négocié l'accord en votre nom rédigera une "Lettre d'intention d'achat". Ce document inclura les dates convenues, ainsi que les valeurs et ce qui devrait être inclus dans l’entreprise. D'autre part, l'avocat qui vous a désigné pour vous accompagner dans le processus recevra ce document en référence aux conditions convenues.

2ème fête du contrat

Une fois que votre avocat vous aura assuré que le bien ne comporte aucun frais impayé par le vendeur, il procédera à la préparation du contrat d’achat et de vente à ordre. Il s’agit d’un contrat juridique entre l’acheteur et le vendeur, qui signent tous deux en présence d’un notaire / d’un avocat. Ce document comprendra toutes les données d'identification du vendeur et de l'acheteur, ainsi que celles de la propriété, la planification des paiements et les dates, ainsi que le respect de l'indication explicite que le produit sera vendu sans charges et charges.

La signature du contrat par les deux parties nécessite le paiement du signal de 10% de la valeur totale de l'achat effectué par l'acheteur au vendeur. Il convient de noter qu'en droit portugais, si le vendeur ne respecte pas les obligations contractuelles, il est tenu de rembourser la valeur du double signe à l'acheteur. En revanche, si l'acheteur ne respecte pas la loi, le dépôt est non remboursable.

3ème acte public

Le processus est conclu par les deux parties lorsque la valeur restante de l'achat est transférée au vendeur. Il s'agit d'une procédure courante pour le transfert de ces montants via le compte du client des avocats désignés.

Pour mieux comprendre les coûts associés, il est nécessaire de prendre en compte deux types de paiements:

  • Prestation de services professionnels
  • Les taxes

Paragraph

1. Fourniture de services professionnels

Ces services correspondent généralement à l’embauche d’un avocat, d’un évaluateur et parfois d’un consultant spécialisé en fiscalité ou d’un consultant en gestion de patrimoine. Dans la plupart des cas, les avocats facturent environ 1% du prix d'achat convenu sur la propriété. En ce qui concerne les honoraires de l'évaluateur, cela dépendra de la taille et du type de bien à évaluer. Toutefois, une évaluation normale coûtera entre 400 et 700 €. Enfin, le coût d'un consultant en gestion d'actifs dépendra de la quantité d'actifs à gérer.

2. les taxes

  • IMI (taxe foncière municipale)

Il s'agit d'une taxe prélevée sur la valeur fiscale des propriétés rurales et urbaines situées au Portugal. Les taux suivants sont applicables à la valeur fiscale des biens immobiliers nationaux:

- Propriété rustique- 0.8%

- Propriété urbain - entre 0,3% et 0,5% (tous les anis sont définis par chaque municipalité)

- Propriétés offshore - 7,5% (quel que soit le type de propriété)

  • TAXE DE SEAL

Cette taxe est perçue sur les actes et les contrats et doit être payée par l'acheteur avant l'acte d'achat et de vente et, dans le cas de la conclusion de prêts hypothécaires. La taxe a un impact sur la valeur de la transaction de la propriété ou sur la valeur nette de la taxe. Le plus élevé de ces deux montants sont les taux applicables jusqu’à 0,8% - Acte d’achat et de vente.

  • IMT (Taxe Municipale sur les Transferts Immobiliers)

L'IMT est une taxe municipale prélevée sur les transmissions onéreuses de biens immobiliers situées sur le territoire portugais. Celle-ci est prélevée sur la valeur patrimoniale fiscale ou sur la valeur déclarée dans l'acte de propriété, étant choisie la plus grande des deux. En outre, une partie correspondant au taux à appliquer doit également être soustraite.

Dans le portail des finances, il est possible de trouver le tableau IMT contenant ces informations et le taux à appliquer peut aller jusqu'à 8%.

Pour le calcul de cette taxe, trois caractéristiques du logement sont considérées: le type, qu’il soit urbain ou rustique; l'emplacement - que ce soit sur le continent ou dans les régions autonomes; et l'objectif - qu'il s'agisse d'un logement permanent ou secondaire.

Coûts d'achat

Processus de vente

Dans le cas de posséder une propriété au Portugal et d'envisager de la vendre, en raison de la quantité de l'offre existante, de toute la bureaucratie impliquée et de la gestion des attentes personnelles elle-même, il s'agit d'un processus épuisant qui nécessite souvent l'aide de sociétés de courtage immobilier.

En ce sens, le département de notre société vous garantira toutes les informations nécessaires au processus, ainsi que la description et la confidentialité requises par vous. Parallèlement, nos consultants, qui explorent quotidiennement le terrain, disposent d'un réseau d'acheteurs et d'investisseurs potentiels, qui peut se concrétiser dans la solution de votre entreprise.

Il convient également de noter que notre société compte des professionnels du marketing ayant des compétences en conception d’image, en communication stratégique et en photographie, susceptibles de rendre votre bien encore plus attrayant pour les acheteurs potentiels.

Documents requis pour la vente

Personne seule:

- une photocopie du document d'identification;

- Photocopie du numéro d’identification fiscale (NIF) de tous les propriétaires et de leurs conjoints).

  • Société (si le vendeur est une société):

- Photocopie du certificat commercial (valable moins de 6 mois ou du code du certificat permanent);

- Identification de la ou des personnes ayant le pouvoir de signer.

  • Propriété:

- Registre foncier délivré par le département des finances où le bien est enregistré (moins d'un an);

- Licence d'utilisation de la propriété délivrée par la mairie (dans le cas où le bâtiment est construit avant 1951, cette licence est levée, toutefois un certificat de la mairie prouvant son antiquité);

- les plantes de la propriété;

- copie du registre du registre foncier (moins d'un an);

- certificat énergétique;

- Fiche technique (uniquement pour l'immobilier après 2004).

IMPORTANT NOTICE: This website uses cookies. By continuing to use this website you consent to the use of these cookies.Ok